10/12/2009

Lettre CLXVII



Anonyme à monsieur le chevalier Danceny

Si même vous me permettez un conseil, je crois que vous feriez bien, pendant quelque temps, de vous montrer moins que vous ne l'avez fait depuis quelques jours. Quoique ordinairement on ait de l'indulgence pour ces sortes d'affaires, on doit néanmoins toujours ce respect à la Loi.

Jo Alan - Les bons conseils

Aucun commentaire:

Publier un commentaire