31/08/2009

Lettre XLIX



De Cécile Volanges au Chevalier Danceny

Je sens bien que vous allez ne plus m’aimer autant, et que peut-être vous en aimerez bientôt une autre mieux que moi. Mais ce sera une pénitence de plus de la faute que j’ai commise en vous donnant mon cœur, que je ne devais donner qu’à Dieu, et à mon mari quand j’en aurai un. J’espère que la miséricorde divine aura pitié de ma faiblesse, et qu’elle ne me donnera de peine que ce que j’en pourrai supporter.

Jackson C. Frank - I Don't Want To Love You No More

1 commentaire:

Latelio a dit…

Quel superbe mois d'aout!

Merci mille fois pour cette aventure synesthésique – je me demande si elle se poursuivra dans le nouveau mois...

Publier un commentaire