Ecoutez… j’ai eu une journée d’enfer et la dernière chose dont j’ai envie de parler c’est de la façon d’affronter l’existence

24/08/2009

 


Du Chevalier Danceny à Cécile Volanges

Dites-moi, ma Cécile, quand votre maman a été rentrée ; quand nous avons été forcés, par sa présence, de n’avoir plus l’un pour l’autre que des regards indifférents ; quand vous ne pouviez plus me consoler par l’assurance de votre amour, du refus que vous faisiez de m’en donner des preuves, n’avez-vous donc senti aucun regret ? ne vous êtes-vous pas dit : Un baiser l’eût rendu plus heureux, et c’est moi qui lui ai ravi ce bonheur ? Promettez-moi, mon aimable amie, qu’à la première occasion vous serez moins sévère.

Calvin Johnson & The Sons Of The Soil - Can We Kiss

Libellés : ,

Commentaires

Bonjour!

Quel magnifique blog et quelle superbe relecture des Liaisons dangereuses, j'en suis tout à fait ravi!

Je profite d'un petit dérangement technique (la chanson ne semble pas être activable) pour enfin faire ce compliment, qui de toute façon vient bien tard...

Je me réjouis de la suite,

Daniel
publié par Anonymous Anonyme le 24 août, 2009 21:07
 
Merci beaucoup !

ET j'ai corrigé le problème.
publié par Blogger Charly le 28 août, 2009 12:17