24/01/2005

Bonjour.



Oubliez les lettres. Les papiers s'envolent et vous êtes là. Je ne suis que la plume qui écrit ce qu'elle ressent, je ne fait que traduire ses sentiments... Je ne fais qu'arranger les mots, et les mots sont des illusions. Enfin peut-être.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire