Ecoutez… j’ai eu une journée d’enfer et la dernière chose dont j’ai envie de parler c’est de la façon d’affronter l’existence

14/05/2005

 


Cette fête que vous avez organisée pour nous deux et qui tourne à l'orgie... Non, c'est trop.

Oh ! Vous parlez comme une... comme une petite bourgeoise du siècle dernier !

Mais enfin, Kerry... Vous ne sentez pas que cette soirée gâche tout ?

Elle n'empêche pas les sentiments que j'ai pour vous. Oui, Françoise je vous...

Taisez-vous ! Ne salissez pas ce mot.

Comment pouvez-vous me dire "Je vous aime". Il y a quelques instants, vous embrassiez une autre femme...

Vous confondez le plaisir et le bonheur. Vous êtes adorablement naïve.

Oh ! Pas de grands mots pour essayer de cacher votre cynisme.

Vous êtes une enfant. D'ailleurs, ce ridicule lapin en peluche...