Ecoutez… j’ai eu une journée d’enfer et la dernière chose dont j’ai envie de parler c’est de la façon d’affronter l’existence

02/10/2009

 


Le Vicomte de Valmont à la Marquise de Merteuil

Ma belle amie, les beaux yeux se sont en effet levés sur moi; la bouche céleste a même prononcé: "Eh bien! oui, je..." Mais tout à coup le regard s'est éteint, la voix a manqué, et cette femme adorable est tombée dans mes bras. A peine avais-je eu le temps de l'y recevoir, que, se dégageant avec une force convulsive, la vue égarée et les mains élevées vers le ciel..."Dieu... ô mon Dieu, sauvez-moi!" s'est-elle écriée; et sur-le-champ, plus prompte que l'éclair, elle était à genoux à dix pas de moi. Je l'entendais prête à suffoquer. Je me suis avancé pour la secourir, mais elle, prenant mes mains qu'elle baignait de pleurs, quelquefois même embrassant mes genoux: "Oui, ce sera vous, disait-elle, ce sera vous qui me sauverez! Vous ne voulez pas ma mort, laissez-moi; sauvez-moi; laissez-moi; au nom de Dieu, laissez-moi"

Klaus Nomi - I Feel Love

Libellés : ,